LOURDES 2012 :samedi 8 septembre, cinquième journée

dimanche 9 septembre 2012
par  Hospitalité22
popularité : 16%

Quinze hospitaliers s’engagent

  • La journée de samedi aura été marquée par un temps fort pour l’Hospitalité Diocésaine. Quinze hospitaliers ont en effet pris la décision d’officialiser leur engagement. Une décision à la fois spirituelle et caritative. Au terme d’un cheminement personnel que Chantal, Louis, Robert et Jeanine ont accepté de nous confier.
  • Dans une famille déjà engagée au sein de l’Hospitalité, Louis a profité de sa disponibilité de retraîté pour s’engager à son tour.« Ce n’était pas pour rentrer dans une structure de plus pour simplement faire quelque chose. Mais pour avoir, ici et dana la vie quotidienne, le souci des personnes en souffrance ». Et ce nouvel engagement dépasse pour lui le cadre de l’Hospitalité. " Quand, en tant que maire de ma commune je rencontre des malades, cet engagement contribue à donner du sens à ma démarche.
    Pour Chantal, c’est un prolongement logique. «  Cet engagement conforte mon cheminement personnel et la continuité de ma démarche tant sur le plan personnel qu’au sein de l’hospitalité. Et m’aide à être dans ma vie encore plus près de ceux qui souffrent ».
    Une épreuve douloureuse de la vie a été le point de départ pour Robert et Jeannine. «  En recherche d’une raison de continuer à donner un sens à notre vie, j’ai proposé à Robert de nous mettre, comme hospitaliers, au service des malades dans le cadre du pélerinage de Lourdes » explique Jeannine. Un engagement que Robert a accepté sans conviction. « Je dois avouer que je l’ai suivie plus que je l’ai souhaité ». Pourtant très rapidement quelque chose s’est passé. « j’ai attrapé le virus. Et cela nous a permis de supporter l’épreuve. On s’est rendu compte que beaucoup de personnes avaient vécu des situations identiques à la nôtre. Cela nous a incontestablement aidés, et cela continue ». Et quand mardi dans le car la présidente leur a demandé s’ils accepteraient de s’engager officiellement, ils ont dit oui. «  Même si la décision a été rapide, la démarche était inconsciemment déjà prise dans le cœur ». Et ce qui pour Robert semblait être quelque chose de simplement formel a très vite pris une autre dimension. «  Quant Claude, un malade, m’a félicité et m’a dit je suis heureux pour toi car tu le mérites vraiment, j’ai pleinement pris conscience de la portée de mon geste. Et moi qui suis très sensible, j’avoue que j’ai été profondément ému »

Bouton Facebook Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus
Bannière denier

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois